LE RSI (Régime Social des Indépendants) qui est né de la fusion en 2006 de plusieurs régimes obligatoires de Travailleurs Non Salariés n'en finit pas d'accumuler les critiques. Problèmes informatiques récurrents, erreurs dans le calcul et le recouvrement des cotisations, accueil téléphonique et service de gestion inefficace.

Ces problèmes à répétition ont même conduit plusieurs centaines de cotisants à boycotter leur régime obligatoire pour s'assurer auprès d'organismes privés. Rappelons au passage que cela est totalement illégale pour le moment.

Néanmoins un chantier serait ouvert depuis 2012 et de nettes améliorations seraient en cours. Cela porte sur l'amélioration des délais de réponses, la possibilité d'obtenir des délais de paiement en cas de difficulté, le calcul des cotisations sur les revenus N-1 et non plus N-2, le paiement par prélèvement mensuel sur 12 mois et non plus sur 10 mois.

Espérons que ces améliorations et le nouveau plan d'objectif qui s'ouvre sur le période 2016-2019 permettent d'éliminer définitivement les désagréments rencontrés par les TNS.